Normande Flash N°95 - Août 2021

Archive : INDIANNA, Grande Championne - SPACE 2019

SPACE 2021

Le SPACE se tiendra le mois prochain.

Pour que cette édition soit un succès, les organsaiteurs vous rappellent quelles seront les modalités d'accès.

Tous les éleveurs ayant inscrit des animaux ont reçu ou vont recevoir dans les prochains jours des invitations. Attention, qu'il s'agisse de badge éleveur ou d'invitation à la journée, les documents ne sont pas des entrées. Il faut impérativement convertir cette invitation/ce badge en entrée nominative sur le site internet du SPACE. Sans cela, vous ne pourrez pas entrer sur le site.

Nous espérons vous voir nombreux autour du stand et dans les gradins lors du concours Normand du 15 septembre !

 

 

Manifestations à venir

Des manifestations agricoles sont organisées sur vos territoires. 
En voici une liste non-exhaustive

Département 35 :

22 août : Fête des J.A., avec concours Normande, à Châteaugiron

Département 50 :

24 août: Comice agricole à Cherbourg

25 août : Comice agricole à Carentan

26 août : Comice agricole à Marigny

28 août : Comices agricoles à Avranches, Brécey-St pois

29 août : Comice agricole à Gavray

5 septembre : Festival de la Terre et de la ruralité à Virey

10-12 septembre : Foire de Lessay

Département 53 :

3-5 septembre : Carrefour Interprofessionnel du Monde Agricole à Evron

4 septembre : concours interrégional  à Ernée 

Département 56 :

16 et 17 octobre : Concours Départemental à Pontivy

Département 61 :

28 août 2021 : Fête de la Terre à Saint-Christophe-le-Jajolet

4 septembre : Comices agricoles à Domfront-en-poiraie et La Ferté-Macé

19 septembre : Comice agricole à Briouze

 Département 72 :

 9-12 septembre : Foire du Mans

 Département 85 :

11 et 12 septembre : Foire des Minées à Challans

Dans ce cadre, un concours interdépartemental est organisé.


Ils nous parlent de la Normande : zoom sur la souche "Tigresse"

Au-delà d’avoir produit + de 100 000 kg, cette souche est aussi à l’origine des taureaux Lunivers, Navajo, Joyau, Landrover ou encore Libertad. Découvrez ici le succès de cette souche issue de l’Earl Martin à Plouasne dans l’Est des Côtes d’Armor…

 A l’Earl Martin, un troupeau de 60 femelles normandes produisent en moyenne 8 393 kg (standard) à  42 TB et 36 de TP,  avec une moyenne de pointage à 84.1 points. Partenaire du schéma Amélis puis XY Evolution, Véronique et Jean Luc Martin  ont fait naître 6 taureaux ces dernières années. C’est surtout leur passion pour leur métier, pour la génétique et pour la sélection, qui leur a permis de réaliser cette performance. Qui plus est, le fait que la souche réponde bien tant par le nombre d’embryons produits que par sa capacité à transmettre « ses bons gènes » a été un réel atout.

L’histoire de cette souche commence avec Tigresse. Elle  produit 7 lactations dont la meilleure à 11 773 kg à 45 et 35 TP et est pointée 86 points avec une mamelle parfaite à 9.  Elle a donc annoncé le ton au regard de ses résultats propres et sa descendance a elle aussi hérité de fortes qualités.

D’abord sa fille Espérance (Topique un fils JACQUAR, Taureau variable et rare utilisé seulement en Pères à taureaux) a produit 89 000 kg de lait. Elle a été travaillée en collecte embryonnaire et plusieurs femelles sont nées de ses embryons, notamment trois femelles d’exception. La première Harmonica (Unnoel), mère du célèbre taureau Lunivers (Ideos/Unnoel) aujourd’hui à + 2.5 en morphologie et + 2.8 en Mamelle et par la même, le numéro 1 (des confirmés) de la race sur ce poste. Harmonica est pointée 9 de mamelle et 91 points, avec une production de  50 000 kg en 4 lactations. La deuxième  Hotesse (Unnoel) (photo en pièce jointe) a participé au concours de Paris où elle a fait 2ème en prix de section et celui du Space où elle termine 2ème . La troisième Harmonie (Unnoel) qui a brillé puisqu’elle a été nommée championne gestante au national 2015 à Saint Brieuc. Elle produit 51 000kg en 5 Lactations et est enfin à l’origine de deux taureaux. D’abord Libertad, aujourd’hui dans le top Musculature à +1.8 avec de très bon fonctionnels. D’autre part, et dans le même style, le taureau Joyau (Génial/Unnoel), un taureau extrême en taux (+ 3 TP et TB) et Musculature à +1.6.

Sur une autre branche, une petite-fille de Tigresse, Honda (Dolvic) n’a pas non plus à rougir de ses performances. Elle produit  57 000 kg à 46 de TB et est pointée 8 sur 9 en mamelle. Son haut potentiel se reflète dans sa descendance  puisqu’elle donne naissance au taureau Landrover (Holen noz/ Dolvic) qui est le père d’ Orfevre, disponible au catalogue en sexée. Landrover, qui voit ses filles vêlées en ce moment, est à 137 ISU, + 3 en TB et +1 en mamelle.

Et les exploits de Tigresse ne s’arrêtent pas là, puisque son arrière-petite-fille, Igresse, une des rares filles du taureau Ultimus (différent dans le courant de sang) produit 6 lactations dont la 4eme à 8866 kg à 36 de TP. Elle donne naissance, issu d’une collecte avec Boursin, à Lunico, un mâle à + 0.8 en morphologie.

Si l’utilisation de la collecte embryonnaire sur Espérance a permis de diffuser plus largement la souche, c’est aussi grâce au passage de quelques femelles à la  station de donneuse EVOLUTION que le progrès génétique s’est pérennisé.

Ainsi, Lambada (Gupérise) est passée par la station et après 3 collectes, elle a produit 26 embryons. Son fils Navajo est entré en Pères à taureaux puis a été diffusé au catalogue. Comme la souche, Lambada est également très bonne en mamelle puisqu’elle est notée 8. Navajo a lui aussi hérité de cette caractéristique étant à +1.8 sur ce poste. La production est au rendez-vous pour elle, avec en 2e lactations, 9 906kg à 36 de TP. La voie femelle par Lambada est d’autre part assurée car sa fille Rikita (Nacarat), elle aussi en station, est à 147 ISU avec un très bon rapport taux, morphologie. Lors de sa première collecte à 12 mois, cette dernière a produit 9 embryons. Deux autres collectes sont à venir…

Orchidée (Loco) est aussi passée par la station EVOLUTION avec 152 ISU, et +1.3 en morphologie. Après ses différentes collectes, elle a vêlé à 26 mois, présente une 1er lactation de 7 124 kg à 36 TP et un pointage à 87 pts (9 de squelette et 7 mamelle sur 9). Sa fille Petillante (Nacarat) a suivi les traces de sa mère puisqu’elle est en station avec 150 ISU et +1,6 en index morphologie. Elle a aussi une fille du taureau Ouessant qui est 7e de la zone Evolution sur 87000 femelles !

Félicitations et Bravo à ces deux éleveurs passionnants et passionnés avec lesquels le fait de travailler la génétique est un plaisir partagé !


Se désinscrire | Mentions légales

© La Normande 2021 - Création : Net-conception.com