Normande Flash N°100 - Février 2022
SIA 2022

C'est officiel, cette "Edition des Retrouvailles" du Salon de l'Agriculture aura bien lieu du 26 février au 6 mars 2022.

Evidemment, les consignes sanitaires vont impacter son déroulement. Vous pouvez consulter le dernier communiqué de presse des organisateurs.

Pour rappel, le concours normand aura lieu le dimanche 27 février. La liste des femelles sélectionnées est visible ICI


La STG BŒUF TRADITIONNEL DE RACE NORMANDE en bonne voie

Le Comité National, après échange avec la Commission d’Enquêtes, a validé le cahier des charges soumis et a décidé de la mise en œuvre d’une Procédure Nationale d’Opposition (PNO). 

Le Comité National est également favorable à ce que la dénomination « Bœuf traditionnel de race Normande » soit reconnue en tant que STG. Enfin l’ « Association de promotion de la Normande et de ses produits de qualité » est reconnue en qualité d’ODG.

Au terme de la PNO, le dossier sera transmis à la commission européenne pour que la dénomination soit reconnue en tant que STG.


Réouverture du marché Algérien

Une bonne nouvelle en ce début d'année : l'importation de vaches destinées à la production laitière a repris courant janvier, après avoir été suspendue depuis un an.


D’après le conseiller en poste, en synthèse, la situation est celle d’un « accord de principe, sous conditions rigoureuses et avec un cahier des charges qui reste à paraître, et dans l’objectif de contribuer au développement des filières algériennes. »
 
Elément d’analyse : le prix élevé des génisses et broutards en Europe pousserait les Algériens à assouplir les règles.
 
Eléments de vigilance :
•    Le respect des conditions sanitaires et zootechnique des cahiers des charges est impératif.
•    Concernant les cahiers des charges zootechniques, l’âge des génisses (gestantes) repasserait à 42 mois. Ce point sera donc à vérifier à leur parution, annoncée imminente.


4 800 Euros pour OLYMPIQUE

Lors du dernier et très renommé Festival de la Viande d’ EVRON (dpt 53), OLYMPIQUE, une femelle Normande cularde âgée de 3 ans et demi a été vendue 4 800 EUROS (7€50/kg *639 kg).

Cette femelle est issue du montage JEONIX/USTENSIL, donc pas étonnant car le gène Culard est présent tant sur la voie Femelle que sur la voie Mâle (ELIXIR).

Partageons l’expérience de Sylvain LECOQ, éleveur, naisseur et propriétaire Mayennais de cette femelle d’exception :

 « OLYMPIQUE m’a permis de vivre une aventure assez atypique en tant qu’éleveur laitier à la base. Suite à son génotypage à 1 mois, j’étais convaincu de son potentiel et à 15 mois je pouvais la vendre déjà 3000 euros.

Alors se pose la question : Transplantation Embryonnaire pour démultiplier la souche ou simplement l’Élever et donc je me décide d’aller jusqu’au bout de l’aventure en l’inscrivant au Festival d’EVRON.

Tout au long de la vie d’OLYMPIQUE, ce fut une expérience quelques fois stressante mais très enrichissante humainement et techniquement et merci encore pour les précieux conseils promulgués.

OLYMPIQUE avait un nom prédestiné car elle a gagné dans sa catégorie le Grand Prix d’Honneur et Jacques Henri THOMAS, boucher traditionnel dans le 15ème arrondissement de Paris ne s’y est pas trompé pour en faire l’acquisition. »

Sylvain tient à remercier ses parents, ses voisins et aussi l’équipe INNOVAL EVOLUTION de l’agence de Villaines-la-Juhel et particulièrement JL FRETTE, Pierre HUET.

Son prochain et dernier challenge professionnel, sans doute, sera de transmettre son exploitation avec une installation sur la structure qui se caractérise actuellement par un troupeau 100% race Normande-1 UTH-60 Ha- 350 000 L

N’hésitez pas à contacter l’O.S. NORMANDE pour plus d’infos.

 

Par Grégory FOURNIER


Projet VALNOR - deuxième phase

L’Institut de l’Elevage, INTERBEV et l’O.S. Normande, en partenariat avec la Région Normandie et l’Europe, souhaitent poursuivre leur expérimentation sur la finition des vaches de race Normande dans la continuité de ce qui a déjà été réalisé l’an passé.

Pour cela, nous devons mettre en essai  à la Ferme Expérimentale de Mauron dans le Morbihan, 50 vaches normandes maigres qui nous permettront d’expérimenter différents itinéraires techniques de finition.

Ces animaux doivent entrer en station semaine 10, soit du 7 au 11 mars, pour un abattage 3 mois plus tard.

Le cahier des charges est le suivant :

         - Vaches de moins de 8 ans,

         - Etat d’engraissement 2,

         - conformation P+ avant essai,

         - Vache tarie (mais tolérance si non tarie !),

         - Vache non gestante (ou depuis 1 ou 2 mois maxi !),

          - Objectif de potentiel de poids carcasse finies  400/420 kg et plus à l’abattage, soit un poids maigre d’environ 600 kg minimum idéalement,

          - Conformation à obtenir à l’abattage : O+, R- et plus,

          - Eleveurs disposés à fournir des infos sur la carrière des vaches : rang de vêlage, cause de réforme, production laitière de la dernière année…

         - Elevages indemnes d’IBR.

         - Bon état sanitaire (pas de boiterie…)

 Les tarifs proposés sont les suivants :

 poids vif arrivé Mauron

prix net éleveur

480

860 €

500

880 €

520

900 €

540

920 €

560

940 €

580

960 €

600

970 €

620

990 €

640

1 020 €

660

1 040 €

680

1 070 €

700

1 100 €

720

1 130 €

740

1 160 €

Si vous souhaitez proposer des animaux, veuillez prendre contact avec Samuel JOURNEE, au 06-87-61-14-65.


Vie de l'O.S. : présentation des administrateurs de l'O.S.

Aujourd'hui, nous vous présentons Aurélie CAUCHARD, administratrice récemment arrivée à l'O.S.

Implication dans l'O.S. : administratrice, au titre du pôle II "ENTREPRISES DE SELECTION DECLAREES EN RACE NORMANDE", représentant EVOLUTION.

Pouvez-vous présenter votre exploitation ?

Située sur la commune de Savigny, dans le centre Manche, 80 vaches, 100% normandes, sur 95 ha. En Earl avec mon mari, nous faisons également du tourisme à la ferme avec 2 gîtes ( de 10 et 4 personnes), de 2 cabanes dans les arbres et une piscine couverte avec un spa.

Nous faisons partie du schéma de création EVOLUTION d’Innoval.

Après un simunor sur l’exploitation en 2009, nous avons fait le choix de normandiser le troupeau (nous étions 50% PH et 50% No) . Nous génotypons toutes les femelles dès la naissance (à ce jour, seul 22 % de nos vaches ne sont pas génotypés, ce sont nos vieilles femelles).

Pourquoi avez-vous voulu vous impliquer au sein de l'O.S. ?

Je viens d’arriver à l’O.S. depuis septembre donc je découvre le fonctionnement. J’ai souhaité m’impliquer car je sais que la race normande a toute sa place dans les exploitations et je voulais participer à son évolution.

 


Ils nous parlent de la Normande : HOUBA

 

Nous souhaitons mettre en avant une vache remarquable.

Celle-ci se nomme HOUBA, c’est une fille de ATOME x ULOZON x NINAS née en Novembre 2012 à la SCEA de la Chataigneraie (76). Cette souche provient de chez M Jean GUEROULT de par la GMM appelée ULTRA.

Elle est aujourd’hui en cours de 6ème lactation avec une production totale de 78 879kg STD à 41.1/34.0 :

-        6ème lactation : 1 617 kg   44.9TB   35.0TP (35jrs)

-        5ème lactation : 13 259 kg   41.2TB   34.1TP (20 332kg brut en 524jrs)

-        4ème lactation : 13 039 kg   41.5TB   32.7TP (13 899kg brut en 337jrs)

-        3ème lactation : 12 613 kg   38.2TB   32.7TP (16 525kg brut en 451jrs)

-        2ème lactation : 9 550 kg   38.0TB   34.5TP (12 962kg brut en 443jrs)

-        1ère lactation : 8 823 kg   39.8TB   32.7TP (8 873kg brut en 307jrs)

Mais elle est également impressionnante de par sa morphologie 9 SQ / 6 MU / 6 AP / 8 MA / 4 CC / 92 NG.

Après 3 collectes, où elle a donné un total de 22 embryons, et des veaux de gestations naturelles, nous comptons 10 femelles et 9 mâles dont NOVAK qui a été mis en marché par Origen Normande dans sa descendance.

C’est donc une souche solide qui transmet très bien que ce soit sur la voie mâle ou la voie femelle. A titre d’exemple, nous retrouvons NOUCHKA (Jolabama) pointée 90pts CC4 ou encore NIKITA (Jolfover) pointée 91pts CC4.

L’arbre généalogie parle d’elle :

Arbre généalogique de HOUBA (ATOME) 

D’autre part, elle a participé à de multiples concours où elle s’est imposée avec des titres tels que meilleure mamelle jeune et championne jeune au Comice de Houville en Vexin (27) en 2017. Elle remporte également des prix de sections aux concours de Neufchâtel en Bray et forges les eaux. De plus, HOUBA a participé au Régional de LESSAY.

Félicitations et Bravo à la Scea de la Chataigneraie pour le travail accompli !

 

Par Mathilde MIUS


Se désinscrire | Mentions légales

© La Normande 2022 - Création : Net-conception.com